Anna Majidson

Née dans une famille de musiciens, Anna Majidson baigne depuis son plus jeune âge dans l’univers du jazz. A l’âge où les enfants apprennent à lire, Anna Majidson apprend également la basse, la guitare et le piano dans la plus pure tradition familiale. Élevée entre la France et les États-Unis dont son père est originaire, Anna prend le meilleur des deux cultures afin de se l’approprier, créant ainsi un univers unique, à mi-chemin entre Fiona Apple et Françoise Hardy. Anna est une artiste plurielle, dans la variété d ‘instruments qu’elle joue, en tant que chanteuse, et productrice, mais également avec son talent d’écriture. C’est par l’écriture qu’elle s‘est mise à la musique, d’abord au collège lorsqu’elle écrivait des “fan fiction”, puis à travers la poésie dont elle est passionnée et aujourd’hui encore.

En 2014, Anna rencontre celui avec qui elle fera son premier Olympia, et surtout son premier tandem musical: le beatmaker producteur Blasé, formant ainsi le duo Haute. Elle a aussi eu l’opportunité de collaborer avec des icônes comme Macy Gray (sur l’album de Busty and the Bass, sortie en 2020) ou Seu Jorge (sur l’album de Marcelo D2, sorti en 2018).

Désormais tournée vers une carrière solo, Anna publie en 2020 son premier EP Mixtape Telecom.  Elle s’apprête désormais à publier son nouvel EP La Rivière, point de culmination d’une longue réflexion, sur ce que cela représente d’être franco-américaine et de baigner dans deux cultures différentes.  La Rivière est un projet ambitieux, avec lequel Anna Majidson pourra s’établir dans la scène musicale française. Sur cet EP composé majoritairement en français, elle sort de sa zone de confort avec pour objectif d’explorer de nouveaux horizons sonores et d’être écoutée par un public plus large, tout en préservant sa patte artistique. Elle met de côté ses productions jazz, malgré son background et ses affinités en faveur de sonorités et d’arrangements plus Pop, qui devraient ravir les amoureux du genre.