GRANDE

GRANDE c’est le doux trash d’une tasse de thé dans un concert punk, c’est une claque douce dans un gant en cuir. Gabriel, le garçon à la guitare, hurle des chansons d’amour. Chloé, la violoniste, aurait pu finir dans un bal irlandais. De ce curieux mélange musical naît tout un univers furieusement mélancolique et joyeusement triste qui ne laisse pas indemne. Sur scène, il en devient magique, transformant les concerts de GRANDE en cérémonie d’exorcisme collectif.

Avec l’EP Chasing the Giant, sorti en mars 2020, juste avant le début de la fin du monde, le groupe propose de voyager à travers les plaines d’un pays imaginaire, où un géant d’argile dérobe les larmes des gens, où fantômes, sirènes et sorcières se liguent pour nous protéger, où les grottes deviennent des abris chaleureux et où la musique, empreinte de folk irlandaise, de rock progressif et de chanson douce, guide les cœurs et les âmes vers de nouveaux horizons.