COCO BANS

From Iowa, USA to Paris, France. L’histoire de Coco Bans commence il y a 6 ans, quand un ex-compagnon lui offre une guitare en lui disant : “Ça suffit, il faut que tu chantes !” Il ne faut parfois qu’un coup de pouce du destin, car deux mois plus tard, elle est signée par une major et en quelques années, elle écrit plus d’une centaine de chansons pour des artistes du monde entier.
Songwriteuse, toplineuse, la vie de l’américaine Coco Bans est riche de belles collaborations : Lil Wayne, Maître Gims, Julian Perretta, Woodkid, Mosimann, Kiddy Smile, ou Jabberwocky pour ne citer qu’eux.
Mais Coco Bans a aussi sa propre histoire à raconter. En 2018 elle s’illustre avec son premier single “Make It Up” et un concert plein à craquer au MaMA Festival qui lui vaut une place dans le top 5 de Rolling Stone comme l’une des artistes les plus impressionnantes de l’event :  “Elle a tout d’une future grande… et plus encore !”
Avec son 1er EP Fantasy & Parables sorti en février 2019, elle explore son passé et assemble des mondes opposés : le folk de ses racines et la musique digitale moderne. Savant mélange de mélancolie et d’optimisme aux couleurs noire et blanche, comme les tresses que Coco Bans porte dans ses cheveux. “Mon objectif principal était toujours de faire résonner ces chansons au-delà des murs du studio et de les partager en live. Voir les émotions transmises par ma voix sur les visages devant moi : cette connexion humaine est puissante.” En live le message est à la fois intime et explosif, il émeut les foules. Tsugi décrit : “Une voix passionnée”… Coco Bans c’est ça.