Adam Naas

Il y a des voix qui emportent tout sur leur passage. Elles font frémir les peaux. Elles glacent le sang autant qu’elles embrasent les sens.
Adam Naas n’a que 24 ans mais sa voix de soul man est de cette trempe là. AaRON ne s’y est pas trompé puisque le groupe l’a déjà invité à faire ses premières parties.
Avec son premier titre Fading Away, le Français s’est déjà fait repérer par les Inrocks et Clique.tv en imposant son style : un romantisme noir – une dark soul contemporaine – qui n’est jamais dans la pose ou la multiplication des effets. Adam Naas se met à nu, simplement, avec pudeur mais sans peur. Chaque ligne de chant va puiser dans la profondeur des sentiments les plus tourmentés, les plus intenses aussi. Avec toute l’honnêteté dont il est capable, Adam Naas compose lui-même sa musique et métamorphose ses histoires personnelles en sentiments universels (l’amour, la peur, l’angoisse, l’espoir). Aussi nostalgiques qu’entraînantes, mélancoliques que lumineuses, ses compositions ont creusé en quelques morceaux le sillon d’une pop soul personnelle et intimiste à la sincérité déconcertante.